ZPÌT NA ŠANSONY

Et pourtant   Play the Windows Media clip

Slova: Pierre Brasseur      Melodie: Michel Emer   1956

Je t'aime...
Tu m'aimes...
Bonheur...
Nos cœurs...
Et pourtant...
Il y aura toujours un pauvre chien perdu,
Quelque part, qui m'empêchera d'être heureuse.
Il y aura toujours, dans un journal du soir,
Une gosse de vingt ans qui meurt de désespoir.

Voyages...
Mirages...
Heureux...
Nous deux...
Et pourtant...
Il y aura toujours, seul devant l'océan,
Une femme en noir qui pleure et qui attend.
Il y aura toujours un petit garçon pas riche
Qui rêvera des îles devant une belle affiche.

Caresse...
Ivresse...
Tes bras...
Prends-moi...
Et pourtant...
Il y aura toujours une lettre anonyme
Qui viendra salir le bonheur des amants.
Il y aura toujours dans la chambre à côté
Un silence de mort après les cris d'amour.

Je t'aime...
Tu m'aimes...
Bonheur...
Nos cœurs...
Et pourtant...
Il y aura toujours un pauvre chien perdu,
Quelque part, qui m'empêchera d'être heureuse...